Une question, une envie ? 01 64 83 57 00lundi au vendredi : 9H-12H / 14H-18H

Appuyez-vous sur une méthode éprouvée dite « par zone » pour réussir votre organisation

Pour les espaces spécialisés, souvent de nature médicale, la méthode la plus pertinente d’aménagement consiste à définir, en amont du projet, les zones composant le bâtiment : il devient ensuite plus aisé d’organiser chaque pièce et de sélectionner le mobilier associé. Ce dernier doit respecter un principe de fonctionnalité ou bien de sécurité afin de s’adapter finement aux besoins des différents occupants. Simplicité des formes, utilisation de la couleur, structures arrondies et contrôle des accès font partie des conseils incontournables afin de créer avec succès un lieu agréable pour tous les publics.

Un aménagement privilégiant la fonctionnalité

 

G7ENV_TABRH3Votre espace, malgré sa spécialisation, demeure un lieu destiné au travail. Assurez-vous par conséquent de proposer un cadre pratique et efficace à vos salariés en faisant le choix de matériels fonctionnels. De nombreuses références de mobilier de bureau se distinguent par leurs formes simples et leur intégration performante avec les équipements informatiques.

Facilité d’usage ne signifie pas pour autant meubles grisâtres. Appuyez-vous sur la large palette de couleurs disponible pour améliorer l’ambiance de vos pièces et délimiter de manière subtile les différentes zones de votre établissement. Des tons verts ou bleus sont idéaux pour les espaces dédiés à l’attente, tandis que des teintes orangées renforcent la motivation dans les bureaux grâce à leur dynamisme sous-jacent.

Un espace spécialisé qui doit souvent offrir une sécurité de qualité

 

La sécurité représente fréquemment le second point important lors de l’aménagement de locaux spécialisés. Au-delà de la mise en place d’itinéraires et de sorties de secours, la prévention au quotidien passe par un investissement dans un mobilier sûr et dans le contrôle des différents accès.

Lors de votre sélection de chaises, de tables, de bureaux ou de fauteuils, pensez à éviter les structures aux arêtes droites. Privilégiez plutôt les formes douces et arrondies, qui réduisent nettement les risques liés aux chocs. Tournez-vous aussi vers des références d’un poids assez léger, qui facilite leur manutention, mais aux appuis solides.

Certaines zones de votre établissement peuvent nécessiter un contrôle de leur ouverture : plus efficaces que les clés, les serrures électroniques, à code ou à carte, permettent un blocage automatisé et personnalisé des portes. Leur souplesse de configuration autorise par exemple la création de zones de sécurité croissantes, à l’habilitation de plus en plus exigeante.

Comment meubler son EHPAD pour permettre la mobilité des résidents ?

Afin de simplifier les déplacements des personnes âgées, les dimensions des chambres, des salles collectives et des couloirs doivent être généreuses. Placez dans ces pièces des matériels évolutifs : des accoudoirs rétractables, des coussins déhoussables ou un repose-pied permettent d’adapter facilement le mobilier à chaque résident.

Aménager son FAM ou MAS : le bien-être pour tous en quelques astuces

Fréquemment destinés aux publics handicapés, les Foyers d’Accueil Médicalisés (FAM) et les Maisons d’Accueil Spécialisées (MAS) nécessitent un aménagement conçu pour la mobilité réduite. Pour les activités ou les repas, les tables ajustables représentent une excellente solution, tandis que les meubles bas simplifient l’accès aux rangements.

 

Découvrez aussi :