10 critères pour acheter un siège ergonomique

Publié le : 06/12/2012 14:09:30
Catégories : Nos conseils

Soutien, maintien et mouvement : les critères pour acheter un siège ergonomique

Nous nous plaignons trop souvent d’avoir mal au dos ! Seul remède à ce problème fréquent en entreprise : le siège ergonomique. Celui présente des équipements mécaniques intelligents et bien pensés qui se chargent d’assurer notre soutien, notre maintien et notre liberté de mouvement. Ainsi nous sommes concentrer et prêt à travailler. Nous allons donc voir ensemble les critères importants lors du choix de votre fauteuil ergonomique.

Différents mécanismes de votre siège ergonomique pour un bien-être optimale

Régulièrement nous nous tenons mal dans notre fauteuil. Notre mauvaise posture est bien souvent due à un siège non adapté à notre morphologie. Il convient donc de choisir un siège ergonomique ajustable.

Le système de soutien : la base du siège ergonomique

Pour être concentré tout au long de la journée, nous devons vérifier l’assise ainsi que le support de notre siège.

  • Un véritable siège ergonomique est équilibré grâce un piétement en étoile obligatoire.
  • Nous restons très peu de temps immobile, le fauteuil doit donc être robuste et supporter toutes les situations et postures de travail. Pour cela nous ferons attention aux matériaux mais aussi à la conception de notre fauteuil. Nous prêterons notamment une attention particulière aux certificats qui nous assurent un fauteuil ergonomique de qualité.
  • N’hésitons pas à tester l’assise de note siège ! Si celle-ci est en adéquation avec notre corps, notre sang circulera normalement à travers nos jambes nous évitant d’avoir des jambes lourdes et des varices pas très esthétiques.

Le système de maintien : le rôle du dossier et des accoudoirs d’un siège ergonomique

Le dossier et les accoudoirs ont un rôle très important. En effet, ils nous aident à maintenir notre dos mais aussi à nous déplacer plus facilement.

  • Un siège ergonomique avec un système lombaire est donc préférable car il conserve la position initiale en « S » de notre colonne verticale. Ainsi nous préservons notre dos et le protégeons d’éventuelles douleurs.
  • Un bon siège est ergonomique lorsque notamment il est réglable en hauteur. Si nous exerçons diverses tâches, nous préconiserons un dossier bas pour avoir une grande liberté de mouvements. En revanche si nous effectuons très peu de tâches nécessitant peu de mouvements nous choisirons un dossier haut pour nous maintenir.
  • Si nous nous déplaçons souvent, les accoudoirs peuvent être gênants. En revanche ils permettent un soutien lorsque nous nous levons et asseyons. Par ailleurs ils soutiennent nos épaules et notre nuque, évitant ainsi de nombreux maux de tête.

Le système de mouvement : le dossier et le support du siège ergonomique

Afin de suivre tous nos mouvements et de nous assurer un confort permanent, un siège ergonomique possède plusieurs mécanismes.

  • Le mécanisme synchrone permet de suivre votre dos en toutes circonstances notamment lorsque nous basculons en arrière.
  • Pour être en règle le dossier doit comprendre une option de blocage. Ainsi nous évitons un choc brutal avec le dos lorsque que nous nous relevons.
  • Toujours dans cette optique de liberté de mouvement, l’assise d’un siège ergonomique est toujours pivotante.
  • Enfin pour éviter tout risque de chutes, nous choisirons des roulettes en fonction du sol (carrelage ou moquette). 

Pourquoi un siège ergonomique plutôt qu’une chaise basique

Chacun le sait, en entreprise la motivation des salariés influence leur capacité à travailler. Grâce aux différents mécanismes d’un siège ergonomique, vous assurez leur bien-être au quotidien. Car un salarié qui se sent bien est un salarié productif, concentré, qui participe au développement de votre entreprise.

Des questions ? Nous vous répondons

Pour plus d’informations contactez-nous. Nous nous ferons un plaisir de vous répondre.

Partager ce contenu